L'art international

L'art international

Bien qu’on puisse la qualifier d’éclectique, la collection d’art international du Musée du Nouveau-Brunswick est principalement d’origine américaine ou britannique et dominée par le portrait, qui représente plus des trois quarts des pièces. S’il en est ainsi, c’est que la plupart des tableaux ont été acquis en raison de leurs liens avec le Nouveau-Brunswick.

Ces liens sont variés. Dans le cas des Loyalistes, des immigrants apportaient parfois des tableaux avec eux dans la province. Une fois établis, certains sont retournés dans leur pays d’origine pour se faire faire un portrait. D’autres en ont commandé d’artistes étrangers itinérants de passage au Nouveau-Brunswick. Au XVIIIe siècle, il arrivait que des membres de familles prospères, comme celles des transporteurs maritimes, profitent de leurs voyages à l’étranger pour prendre la pose pour un artiste. En outre, des collectionneurs d’art du Nouveau-Brunswick ont acquis des œuvres pendant leurs voyages ou leurs séjours ailleurs.

Les liens historiques et géographiques de la province avec la Nouvelle-Angleterre ont incité des artistes américains à faire des visites régulières dans la région. Ils les considéraient comme le prolongement naturel de leur activité dans les colonies d’artistes de la côte atlantique, du Massachusetts au Maine. En sa qualité de province maritime, le Nouveau-Brunswick a aussi attiré des artistes européens qui profitaient des liaisons maritimes avec les ports européens.

La plupart des tableaux étrangers du musée proviennent directement de familles du Nouveau-Brunswick ou de leurs descendants qui vivent ailleurs. La collection comprend aussi un grand nombre de portraits de navires. On peut les voir exposés dans la galerie Vent, bois et voile. En ce moment, la galerie L'art international présente une sélection d’œuvres d’art britanniques et irlandaises.